EP - APATRIDE

by Joseph Boudreault

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $1 CAD  or more

     

1.
2.
3.
4.

credits

released June 2, 2016

@2016

tags

license

all rights reserved

about

Joseph Boudreault Quebec City, Québec

contact / help

Contact Joseph Boudreault

Streaming and
Download help

Track Name: Esprit Béant
Les Esprits Platoniques,
M’agrippent l’âme,
Dans ma polémique.
Ceux qui croient avoir la vérité,
N’ont souvent pas puisez,
Aux bonnes sources.

Et moi je reste là.
Les yeux noyés
Dans la plus grande noirceur du monde.
Et moi je tends les bras.
Les lèvres qui essaient de retenir ton nom

Et, le train de ma muse m’abandonne.
Le funambule s’envole.
Mon cœur se bat pour me délivrer.
Je joue le tout en cherchant mon dessein.

Ma nature se déchire,
À l’apogée du cataclysme,
Qui me fait martyre,
Et la foi se crispe.
Toi qui prétends
Posséder la main du monde,
Je déraisonne ton enseignement.

Et moi je reste là.
Les yeux noyés.
Dans la plus grande noirceur du monde.
Et moi je tends les bras.
Les lèvres qui essaient de retenir ton nom.

Et, le train de ma muse m’abandonne.
Le funambule s’envole.
Mon cœur se bat pour me délivrer.
Je joue le tout en cherchant mon dessein.
(Ahhh)
Track Name: Le Sort
On m'a jeté un sort
D'entre mes vices
Persiste l'insouciance de ma mort

Je joue souvent, et trop fort
Tel l'hydromel
Je finirai par m'épuiser

J'aimerais voir une seule fois,
D’autre qu'un miroir
Qu'un être se reflète
S'esquisse et efface mes tords
Les formes, si souvent, s'insinuent,
Tout comme les jours se muent,
Et de mes rêves qui ne s'entendent plus

J'ai trop fait mine de rien
Humble de ma défaillance
L'enfant seul, dans l'indigence

J'ai tant patience en ma vertu
Qu'à prendre l'instant
Mes pas à rebours,
Aspirent tout mon temps.

J'aimerais voir,
Une seule fois,
D’autre qu'un miroir.
Qu'un être se reflète
S’esquisse et efface mes tords.
Les formes, si souvent, s'insinuent,
Tout comme les jours se muent,
Tout comme les jours se muent.
Track Name: Mercure
Mercure se transit
S'étreint à mon éveil
Je te suivrai
De rues parallèles
Pour cerner les temps noirs
Qui pèse sur mes ailes

L'occasion qui s'en fuit
D'une chance à revers
Glissa de ma paume
Ce qui me rend si pauvre

Quel est l'entre de nous
La dimension de ma détresse 
Qu’un jour mon cœur te laisse
À mes racines et à mes ailes

Dessous ma carapace-apathique
Le moteur d'une vie en fatigue
Coupable de la moindre larme
Sinon de celles causées
Par les tranchants de ma lame

Un fruit d’avarice en mon arbre
La silhouette rouge s’enflamme
Fuguant l’idée qui passe
Mais mes paupières s’oubliant
Tel un rideau d’extases

Quel est l'entre de nous
La dimension de ma détresse 
Qu’un jour enfin mon cœur te laisse
À mes racines et à mes ailes

Et si mercure se transit
Mais à une autre image
Je voudrai être celui
Qui soulèvera cet idéal

Quel est l'entre de nous
La dimension de ma détresse 
Qu’un jour enfin mon cœur te laisse
À mes racines et à mes ailes

Il n'y a pas d'entre nous
Seule ma présente détresse
Voilà maintenant qu’il ne me reste
Qu’à attendre celle
Qui révèlera
Mes racines et mes ailes
Track Name: Ardeur de Vivre
Je surprends le confort
À trop bien m'apprivoiser
Du même toit qui s’étend
De ma tête Déboulonnée
J'attends les heures
Des minutes successives
Je vois l'intérieur
Des sommets massifs

Le bonheur s'aigrit
Sous une pile d'objets
Les choses qui nous renferment
Le bonheur s'aigrit
Dans un corps engourdi
Les choses qui nous possèdent

Sortant dans la cour
Les yeux creusant le ciel
Les astres se confondent
Des paysages qui se mêlent
J’attends mon heure
Dans l'ardeur qui dérive
Si le bonheur me trouve
C'est qu’il est dans mon cœur ivre

Le bonheur s'aigrit
Sous une pile d'objets
Les choses qui nous renferment
Le bonheur s'aigrit
Dans un corps engourdi
Les choses qui nous possèdent

(Hooo)